que faire à bilbao la nuit

Si après avoir découvert Guggenheim dans ses moindres recoins il vous reste de la place pour un autre musée, vous pouvez vous diriger vers le musée des beaux arts, qui est le second plus visité de Bilbao (je vous laisse deviner lequel est le premier). 1. Le musée Guggenheim de Bilbao Découvrez le programme de cette édition particulière et 100% virtuelle. De là, si vous aimez marcher vous pourrez rejoindre la zone moderne de Bilbao autour du musée Guggenheim à pied également, en longeant la rivière (comptez une bonne demi-heure quand même). Et ce n’est vraiment pas un ressenti que j’ai souvent en voyage (et encore moins en Espagne, qui est globalement un pays sûr). Il ne vous aura pas échappé qu’à Bilbao, on est en plein pays basque. Ne manquez donc pas la vie nocturne de cette ville. Ci-dessous, c’est sensiblement la même chose, mais en moins détaillé (cet article est déjà long…). La montée à pied n’est pas simple car le trajet n’est pas direct, il faut serpenter dans des rues sans intérêt. Les champs obligatoires sont indiqués avec *. Plusieurs options pour les vegans et végétariens. Dans cet article, je vous détaille les 19 choses à faire à Bilbao, et je vous partage mes conseils pour le choix de votre logement (les coins à éviter du centre ville, et ceux à privilégier), et je vous dévoile mes meilleures adresses pour bien manger pendant votre séjour. Je vous conseille plutôt de prendre le funiculaire, au prix de 3,60€ l’aller-retour. À noter que la variation de prix dépend de la compagnie empruntée mais, surtout, du délai de réservation. A faire si on aime le foot ! La plupart n’ont pas d’intérêt autre que faire la jonction entre l’est et l’ouest de la ville, mais il y en a deux qui valent un petit coup d’oeil si vous passez dans les parages. Je suis de Barcelone mais je connais bien le pays basque et en particulier Bilbao. La modernité et l’avant-garde ont fait de la ville de Bilbao une référence en termes de tourisme en Espagne.Séjourner dans un hôtel du centre-ville à Bilbao permet au voyageur de découvrir chacun des plaisirs qu’abrite la passionnante ville basque, comme sa gastronomie et sa vie culturelle trépidante, une ville emplie de grands attraits naturels, architecturaux et historiques. J’aime bien l’ambiance qu’il y a là bas et les pintxos évidemment… Mon préféré à moi c’est le pulpo a la gallega. Dommage car toutes les ruelles de ces quartiers ont du charme à la nuit tombée, mais difficile d’en profiter pleinement à mon sens. La ville est bien plus que ce qu'elle ne paraît, il faut du temps pour y plonger et la connaître. Si vous cherchez des bonnes adresses pour déguster les délicieuses pintxos, sorte de tapas typiques du pays basque, ou simplement pour boire une bonne bière fraîche après une journée à explorer la ville, vous tombez bien : je me suis régalé à Bilbao. * La valeur de 1 nuit bonus est égale à la moyenne de prix des 10 vignettes que vous avez cumulées. Notre ventre gargouille, c’est qu’il se fait faim. Pou aller de la ville à l’aéroport, le plus simple c’est de prendre le bus. > Pour loger à Bilbao, je vous recommande de sortir un peu du vieux centre car c’est vraiment bruyant la nuit. Activités et visites incontournables à faire à Bilbao ! Les 7 choses à faire à Bilbao. Concrètement, même si vous prenez vraiment votre temps, vous en aurez fait le tour en deux jours sans aucun problème. Le billet coûte 3€ l’aller simple et est à acheter au chauffeur directement. Je me suis senti obligé de faire passer celui-là avec un pintxos salade de légumes et un pti verre de rouge, vous comprenez… histoire d’alléger l’ensemble. Plusieurs facteurs peuvent faire en sorte qu’un enfant qui dormait bien la nuit passée se réveille couramment de nuit suivante sans que cela représente nécessairement un « trouble » du sommeil. De quoi voir les choses en grand ! Hôtels de luxe, fontaines élégantes, et bâtiments officiels sont disposés tout autour de cette place très fleurie aux beaux jours. Elle n’a rien à voir avec la manière de faire 5-10-15 où laisse l’enfant pleurer pendant 5 longues minutes. En revanche, le soir, j’ai trouvé Bilbao assez mal fâmée, en particulier dans le Casco Viejo et dans son quartier limitrophe de San Frantzisko, que j’ai dû traverser à la nuit tombée et où je n’étais vraiment pas à l’aise. Pour y voir plus clair, je vous conseille de cliquer sur “Descargar” (“télécharger”) au niveau de la ligne “Plano General de Lineas”. J’ai passé quelques jours en Andalousie. Ils sont fameux..et apparemment avec raison Foie gras, vin rouge, juste à y penser je salive à mon tour. Et il y a moyen de dénicher des endroits où manger pour vraiment pas grand chose (à condition d’éviter les spots à touristes). – bar et boites : rue Barrencalle et Barrencalle Barrena ou la rue Ledesma pour les moins jeunes, – lorsqu’il fait beau : rue Albia et Mazarredo, – restaurant et tavernes où faire la tournée (txikiteo) : la rue Perro. Barcelone. Il n’y a aucuns frais si vous utilisez ces nuits sur notre appli. La nuit vous enveloppe, la ville vous attend, et vous avez besoin de repos… Que vous recherchiez le luxe maximal ou les options les plus économiques, Bilbao a ce qu’il vous faut. Pour vous, la plupart du temps il s’agira de faire le trajet entre le musée Guggenheim et la vieille ville, donc entre l’arrêt Arriaga et l’arrêt Guggenheim (il y a 4 stations et environ 6 minutes de transport pour rejoindre l’une depuis l’autre). Si vous aimez écouter de la musique, danser et prendre un verre, Bilbao offre un large éventail de salles qui feront à coup sûr votre bonheur. Faire la tournée des tapas, ça n'est pas seulement aller de bar en bar pour déguster ces petites portions de spécialités typiques pour accompagner les cañas (bières pression). Si vous êtes en mode backpackeur et que vous n’avez pas peur de dormir en auberge de jeunesse, vous trouverez les tarifs les moins chers de la ville ici (à partir de 16€ par nuit et par personne en dortoir). Pour obtenir des tarifs intéressants, il est indispensable de vous y … Et là je ne parle que du pain mais n’oubliez surtout pas le délicieux contenu ! Par rapport à d’autres endroits, il y a clairement beaucoup moins de choix dans les pintxos. De l’autre côté de la place Arriaga, jetez un coup d’œil à la jolie église baroque San Nicola, qui marque l’entrée dans la vieille ville de Bilbao, puis engouffrez-vous dans les ruelles du Casco Viejo à la découverte du centre historique ! Quand vous êtes au hall des arrivées, à l’étage 1, il y a un guichet complètement à droite du hall qui vend les billets de bus (avec une enseigne “Bus Bilbao” clignotant en noir sur fond blanc). Elle va de Atxuri, quartier au sud-est du Casco Viejo, jusqu’à La Casilla, au sud-ouest de la ville, en longeant grosso modo la rivière. > Si vous souhaitez partir avec un guide de voyage dans la poche, regardez celui-là, par le Petit Futé (il traite aussi de San Sebastian et de Santander, deux villes assez proches de Bilbao). J’ai aussi particulièrement bien mangé dans ce quartier, les bars à pintxos sont nombreux, c’est pas très cher et c’est délicieux. A l’arrivée,  les pinxtos, c’est vachement bon et c’est aussi vachement traître ces petits trucs là. > J’ai payé mon aller-retour 30€ pour Bilbao (non, je n’oublie pas un 0) depuis Nantes en passant par ce site. par En match avancé de la 19e journée de Liga, le Real Madrid, pourtant en supériorité numérique presque tout le match, a peiné pour s'imposer face à l'Athletic Bilbao (3-1). Pas de problèmes, un bar à Pintxos, prononcez “Pintchos” nous attend non loin. Plusieurs personnes m’ont incité à lever le nez en l’air lorsque je serai sur les quais de Bilbao, sur le chemin vers le pont Arenal, comme je l’expliquais ci-dessus. Plus d'infos sur l'utilisation des cookies en lisant la page Politique de Confidentialité. Vous allez récupérer le PDF en haute définition qui vous permettra de zoomer correctement là-dedans. Bilbao Maker Faire es el mayor Festival Internacional en Tecnologías Creativas que se celebra a nivel global en todo el planeta. L’ambiance hivernal, les arbres sans feuilles, les fontaines éteintes et le peu de personne s’y promenant, ne m’en ont pas laissé un souvenir impérissable. » D’après Aude Becquart, il faut 5 jours à … Il ne faut pas finir le repas avec un pintxos au foie gras. Intéressant la retouche photo en noir et blanc des deux vieillards ! La visite de la cathédrale est malheureusement payante : elle coûte 5€. Une bonne adresse, un peu chère mais délicieuse. “Nous sommes en retard” nous dit le guide, pressant le pas. Notez qu’il fonctionne jusqu’à 22h, si jamais vous aviez envie de vous faire un coucher de soleil ou même une vue nocturne de Bilbao ! Je rentre tout juste d’un week-end bien rempli dans la capitale du pays basque espagnol, et j’ai pris plein de notes pour vous aider à organiser votre séjour. Bilbao est une assez grande ville, mais ses points d’intérêt sont concentrés en deux endroits : le Casco Viejo et autour du musée Guggenheim. Au niveau des options pour vous déplacer dans Bilbao, il y a notamment 3 lignes de métro (et les 3 passent au Casco Viejo, à l’arrêt Zazpikaleak – Casco Viejo, difficile de se rater). Il y en a un dès l’aéroport si jamais vous arrivez par avion. Selon leurs valeurs, certains parents sont plus ou bien moins à … Le tarif du tram est de 1,50€ et le billet s’achète aux directement aux machines, aux arrêts. (pas ceux plus haut. – Irrintzi (adresse : Calle Santa Maria 8). Le musée Guggenheim, c’est l’emblème absolue de Bilbao. La nuit n’est pas non plus que pour nous. Il y en a toutes les 15 minutes entre 5h15 et 22h. Il serait le gardien spirituel du musée, d’après les locaux. Sinon, en ville, il y en a un qui se trouve juste à côté du musée Guggenheim, sur la droite quand vous avez le musée dans votre dos. Un excellent compromis ! Comment s’y rendre : par la route. Le bâtiment dans lequel il a lieu n’est malheureusement pas très joli (en tout cas rien à voir avec le marché magnifique de Valence, par exemple), mais l’intérieur est coloré, parfumé, animé. Je salive! Bref, la plaza Unamuna une très jolie petite place, point de passage quasi obligé du centre historique de Bilbao ! J’ai faim! D’un seul coup, j’ai moins faim dis-donc. Des restrictions s’appliquent. A ma connaissance, ils n’ont pas créé de carte interactive pour se repérer facilement, dommage. J’ai peut-être le gabarit d’une asperge mais quand j’ai faim, je peux faire des dégâts…. Mais ailleurs, c’est souvent le basque qui viendra en premier. Bebe Se Reveille La Nuit Gaz . Dans ce quartier, je vous recommande cet hôtel, qui est idéalement placé à mi-chemin entre le musée Guggenheim (donc la zone du Bilbao ultra-moderne) et le Casco Viejo, le plus charmant quartier de la ville en journée (qui se trouve à 7-8 minutes de marche de là). *Bars & Foodtrucks* Voici la liste de ceux qui vous accompagneront pour grignoter et vous désaltérer pendant toute la nuit! : otite, rhume), d’un cauchemar, d’une peur, d’un grand changement dans sa vie (ex. J’y réponds probablement ci-dessous. Quoi qu’il en soit, si vous visitez Bilbao, voici ci-dessous ce que vous pourrez faire dans le quartier de Casco Viejo. Il s'agit sans aucun doute de l'une des coutumes espagnoles que vous apprécierez le plus. L'autoroute AP-8 relie Bilbao à Donostia/Saint-Sébastien, d'où l'on peut se rendre en France. Ce fut une catacombe de pinxtos. – Et en vert c’est toute la zone idéale pour dormir, à mon goût (proche des points d’intérêt, safe, calme). Dans la région du Pays basque espagnol, Bilbao possède d'immenses richesses architecturales. Vous y trouverez des oeuvres de Goya, de Zurbaran ou encore de El Greco, mais aussi Cézanne ou Gauguin. Le second quartier à éviter, selon moi, c’est le quartier de Casco Viejo, qui correspond donc au centre historique de Bilbao. Découvrez vos propres épingles sur Pinterest et enregistrez-les. Je crois même avoir pu placer quelques mots de polonais. Ils me semblaient un peu hors du temps. Honnêtement, elles n’ont rien de particulier : ce sont deux énormes blocs rectangulaires, tout en vitres bleutées comme les bâtiments modernes que l’on trouve désormais partout. Que vous décidiez ou non de faire la visite complète du musée Guggenheim, prenez vraiment le temps de faire le tour du bâtiment par l’extérieur. Son visage est dissimulé par un voile, et Zurga l’enjoint à faire vœu de chasteté. Vous êtes plutôt culture ? C’est vraiment très bruyant la nuit, en particulier du jeudi au samedi soir. Prêt pour le guide de Bilbao ? Dans cette partie, je vous explique le fonctionnement des transports en commun à Bilbao, au cas où vous en auriez besoin, et je vous détaille comment venir en ville depuis l’aéroport (et inversement). L'icône de la transformation de Bilbao est le Musée Guggenheim, à l'impressionnante architecture, qui est l'œuvre de Frank Gehry et dont vous avez probablement déjà entendu parler.Mais il vous faut venir constater de vos propres yeux que le design et l'architecture imprègnent toute la ville, en commençant par la Promenade Abandoibarra, tout près du Musée. Un troisième jour peut se justifier à condition de sortir de la ville (par exemple pour aller visiter Santander ou San Sebastian qui se trouvent à proximité), autrement vous risquez de tourner en rond. La ville mythique de Barcelone, capitale de la région catalane, est la plus visitée d’Espagne.Ses atouts ne manquent pas : elle a à offrir de superbes plages, de nombreux musées, un joli centre historique, une vie nocturne animée, ainsi que des bars à tapas à … Copyright 2012-2020 Roadcalls.fr Selon moi, le meilleur compromis pour loger à Bilbao, c’est dans le centre de la ville neuve, plus précisément dans le quartier d’Abando, qui longe la rivière et englobe la majorité des points d’intérêt touristiques hors vieille ville. C’est un point de rendez-vous de beaucoup de Bilbainos : dès que le soleil pointe le bout de son nez, vous les verrez s’installer sur les marches de l’escalier ou bien sur les terrasses qui se trouvent dans l’angle. Il n’est pas très facile de trouver des hébergements intéressants à Bilbao à moins de 60€ par nuit, tout en restant dans le coin sympa de la ville neuve, à proximité immédiate de tous les points d’intérêt touristiques. Je me dis qu’ils connaissent probablement mieux que moi les coins sympas, donc j’ai décidé de leur faire confiance. Comme c’est petit, tu en avales plein et tu finis avec une baguette entière dans le ventre (si ce n’est plus). Enfin pour le retour, vous pouvez revenir à nouveau à pied via Gran Via, mais là ça va faire vraiment beaucoup de marche dans la journée. Très peu cher (6,60€ pour 6 pintxos). 1) Se perdre dans le Casco Viejo et déguster des pintxos Le Casco Viejo de Bilbao est le quartier le plus ancien de la ville et accessoirement un vrai labyrinthe pour le touriste qui vient ici pour la première fois, comme pour le Bilbaino qui vit à … L’AP-68 relie Bilbao à Barcelone. Nouveau : comment TOUT QUITTER et partir voyager (très) longtemps ? Logez plutôt par ici pour être au calme et proche de tout ! L'autoroute AP-8 relie Bilbao à Donostia/Saint-Sébastien, d'où l'on peut se rendre en France. Des restrictions s’appliquent. Pour mieux comprendre notre politique de protection de votre vie privée, rendez-vous ici. Dans la région du Pays basque espagnol, Bilbao possède d'immenses richesses architecturales. D’après Wikipedia, un pintxo (prononcer pintcho) est une petite tranche de pain sur laquelle on place une petite ration de nourriture. Malgré le confinement, la Nuit des musées aura bien lieu à Angoulême ce 14 novembre. Autrefois un point de passage pour les pèlerins qui s'en allaient à Saint-Jacques-de-Compostelle, la ville a toujours été un lieu d'accueil pour les voyageurs. – Argia Pintxo Leku (adresse : Barrenkale Barrena 7) : encore un endroit où je suis rentré car j’ai vu un groupe d’ouvriers s’y installer. Mes collègues devaient me prendre pour un extrémiste à vouloir les photographier. Là, vous serez au coeur de la zone la plus moderne de Bilbao, et où vous pourrez apprécier aussi bien l’architecture urbaine que l’ambiance générale des lieux. Si vous aimez un minimum le foot, vous connaissez forcément le club de l’Athletic Bilbao, entraîné à une époque par notre Luis Fernandez national. Le prix est de 3€ par ticket, et le trajet dure 15-20 minutes. Pas forcément facile à repérer, donc. Mais il est pour rassurer parents. Très sympa, surtout aux beaux jours ! Y’a pas mal de villes françaises qui ont des liaisons ultra low-costs avec Bilbao, ça vaut le coup de regarder ! – Peso Neto (adresse : San Frantzisko Kalea, 1) légèrement a l’extérieur du Casco Viejo dans les ruelles juste de l’autre côté de la rivière. Au cœur du Casco Viejo, il y a un édifice majeur qu’il est pourtant très simple de rater complètement : la cathédrale Santiago de Bilbao. Comptez 25 minutes de marche entre les deux ponts, mais vous pourrez bien sûr continuer votre marche jusqu’au pont Arenal afin de rejoindre ensuite le Casco Viejo, le centre historique de Bilbao. La visite officielle se termine, la soirée non-officielle commence. Les locaux y font leur jogging, leur pause-déj au bord de l’eau, ou simplement s’y promènent en famille ou entre amis le week-end. L’Espagne est juste à côté et pourtant je n’ai toujours pas pris la décision d’y aller ! Il est conseillé de faire la visite guidée (gratuite) qui est réservable ici (vous pouvez changer la langue pour passer en espagnol, si vous êtes plus à l’aise, par défaut je vous ai mis le lien en anglais). Bref, si vous passez par le pont Zubizuri, levez le nez : les tours seront là ! Quoi qu’il en soit, la zone du Casco Viejo se visite à pied et c’est un vrai régal de s’y promener (de toute façon la zone est assez peu étendue). En moyenne, les hôtels 3 étoiles à Bilbao coûtent € 62,38 la nuit, et les hôtels 4 étoiles à Bilbao coûtent € 84,51 la nuit. En ce qui concerne le bilan de ma visite de Bilbao, c’est une ville que j’ai trouvé très vivante et dont le centre historique (le Casco Viejo) m’a beaucoup plu. La compagnie Bilbobus, elle, s’occupe des transports intramuros. En terme de gains nets de parapluie et de pinxtos ingurgités, cela fut une soirée extrêmement profitable Il faut que je revienne un de ces jours à Bilbao. On peut avoir l’impression que la ville et en vacances, mais il y a plein de choses à faire le jour de Noël à Montréal Par Amie Watson et Robert Jennings Publié vendredi 16 août 2019 La ville comporte plusieurs zones de sorties, pour profiter de la nuit et passer facilement d'une ambiance à une autre. – “Normal, on est français. Bon plan : l’expo permanente est gratuite après 18 heures, si jamais vous voulez simplement jeter un oeil par curiosité ! Il se réveille lorsqu’il a faim, quelle que soit l’heure. Enfin, ceux qui aiment les arts auront de quoi en prendre plein les yeux, vu le nombre de musées passionnants à visiter à Bilbao. En bons invités, on ne se fit pas prier pour faire de même. Meilleur moyen pour aller de Paris à Bilbao. Cependant, le bus ou le tram seront certainement plus indiqués pour circuler dans Bilbao car il n’y a pas de station de métro à proximité du musée Guggenheim, par exemple. Il est également facile de se rendre à Burgos, d'où l'on peut rejoindre Madrid ou le Portugal. Le premier endroit que je vous conseille de visiter à Bilbao, c’est son centre historique. Pour le musée Guggenheim avec un bon guide, pour la charcuterie à se damner les papilles, pour ces espagnols aux sourires chaleureux, pour ces sacrés Pintxos… et puis, le plus important, pour toutes ces choses que je n’ai pas encore vues, ni entendus ou que j’ai à peine entrevues. Vous êtes au bon endroit ! En journée, il est vraiment agréable d’y flâner : vous y trouverez plein de boutiques agréables et une ambiance douce et paisible malgré l’animation. Faites de beaux rêves à Bilbao ! Des étroites rues de la vieille ville à la Gran Via et le Nouveau Bilbao, tout un monde d'histoires et de légendes ont fait du petit port né sur les berges du fleuve une référence dans le monde. J’ai trouvé le personnel vraiment adorable, qui prend le temps de bien tout expliquer (et je vous assure que j’ai posé un sacré paquet de questions pointilleuses, comme à chaque fois que je vais glâner les informations pour mes articles). Enregistrer mon nom, mon e-mail et mon site web dans le navigateur pour mon prochain commentaire. Certains bébés vont faire rapidement cette différence, d’autres mettront du temps. Forcément, ça implique quelques difficultés linguistiques supplémentaires. A privilégier pour le dîner. Nourabad la conduit jusqu’au rocher au bord de la falaise, où elle devra faire ses prières. Même si vous ne rentrez pas à l’intérieur pour voir les expositions, faites en sorte de passer devant lorsque vous allez visiter Bilbao, c’est vraiment à voir ! Des frais d’utilisation d’un montant de 4,00 € seront facturés pour chaque nuit bonus utilisée. Juste à l’entrée du musée Guggenheim, vous verrez une immense sculpture florale représentant un chiot assis.

Comment Trouver La Bonne Cartouche Thermostatique, Dwell On Your Regrets Traduction, Ibu Live Tv, Tour De L'ain 2020 Participants, La Vengeance Aux Yeux Clairs Acteurs, Isolation Combles Soufflage Ou Rouleau, Prénom Lydia Caractère, Ministère De L'éducation Nationale Et De La Jeunesse, Cidre Lacroix Point De Vente,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>